Des actions contre la 5G

« Territoire sans 5G » a réalisé différentes manifestations autorisées ou actions directe. Après deux interventions (janvier 2020 et mai 2021) au siège d’Agoria, fédération belge d’entreprise technologique dont le lobbying pour promouvoir la 5G semble surpasser le débat démocratique, le collectif a questionné ce dernier au Parlement bruxellois au mois de mars 2022 à travers une assemblée citoyenne en face de celui-ci à partir de propositions de différentes oratrices et orateurs. Miguel Coma, Grégoire Wallenborn, Stéphanie D’Haenens, Géraldine Duquenne, Antoinette Brouyaux, David Steinmetz et Sébastien Gratoir ont rappelé différents enjeux à peine débattus au sein de l’émicycle. Cela s’est terminé par une balade de repérage des caméras et antennes avec Technopolice et le lendemain par une action directe pour interpeller les parlementaires. Une rencontre avec le président Rachid Madrane a eu lieu pour partager de nombreux manquements dans le processus démocratique, bien escortée par la police.

Avec le soutien de :